Forum Francophone sur la Magie, l'Occultisme et la Sorcellerie.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Problème du Mal

Aller en bas 
AuteurMessage
Erebus
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 37
Localisation : Sherbrooke, Québec

MessageSujet: Le Problème du Mal   Dim 13 Jan - 20:47

Qu'est ce que le Mal? D'où vient t-il? Cela sert t-il un dessein quelconque? Pourrions-nous vivre sans? Est-ce dans la nature de l'homme? Le Mal existe t-il en tant que réalité objective inhérente à l'Univers, ou s'agit t-il d'un concept abstrait relatif a notre perception?

Cette énigme philosophique vielle comme le monde est toujours un mystère aujourd'hui. Même les dogmes bien établis des grandes religions n'ont tenté que timidement de donner des réponses au mieux superficielles et contradictoires.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://sublilium.monempire.net
Théophage

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/09/2010
Age : 38
Localisation : Montreal

MessageSujet: Re: Le Problème du Mal   Ven 1 Mar - 2:25

Je pense aux paroles de la chanson de Marilyn Manson, intitulé DOGMA : « god is the thing that you favor / evil is your sour flavor »

Au fond, le mal, ce n'est qu'une construction humaine. Une croyance qui sert à alimenter la haine chez les gens, une qualification de l'autre qui sert à se faire du momentum politique.

Sérieusement, sortons des dualismes bien/mal et allons vers quelque chose de plus complexe, soit de plus adapté pour expliquer cette "réalité" que nous créons tous ensembles...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.magiqc.net
Loki

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Le Problème du Mal   Lun 11 Mar - 21:43

À mon humble avis, ce qui nous rend malheureux est rassemblé dans la catégorie du mal. Je ne parle pas de l'acte en lui-même, mais de la conscience de cet acte, et de la conscience que cet acte nous rend malheureux.

Si je frappais ma mère, je serais très malheureux, puisque je l'aime et que je ne veux pas qu'elle souffre. Je suis conscient de l'avoir fait souffrir, je suis conscient que mon acte m'aie rendu malheureux. Alors et seulement alors, cet acte est mauvais.

Si un enfant de 2-4 ans frappait sa sœur sur la tête avec un marteau, sans avoir conscience de lui-même, ni de la sensibilité de sa sœur, ni que son geste ait pu faire souffrir sa sœur (dont il n'a pas vraiment conscience), alors cet acte ne peut être mauvais.

Idem pour un chat qui décide d'escalader un dos.

Autre exemple.

Si X détestait Y, et que X frappait Y sur la tête avec un marteau, en ayant conscience de la souffrance de Y et que c'est son geste qui en est la cause, en balayant les scrupules X pourrait être très heureux de son acte. Le mérite, la nécessité ou autres choses semblables, viendront combler le besoin de raison de X. Cet acte peut alors être considéré comme bon par X, bien qu'il ne le sera pas pour les amis de Y...


En somme, selon ce point de vue, le mal n'est que relatif. Il change de forme, de goût et de couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Problème du Mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Problème du Mal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gros problème
» problème pour la coucher à 18 mois
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Problème avec youtube
» Problème de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sub Lilium :: Magie Générale :: Philosophie et Théories-
Sauter vers: